#Le fil rouge des chasseurs de têtes du mois de juin

Staffmatch, Ergalis, Hubworkair, Synergie, Egon Zehnder, Goshaba, Chatbots, AltoPartners, Assystem


#Staffmatch, « l'entreprise d'intérim nouvelle génération », lève 3 millions d'euros auprès d'investisseurs historiques, de BPI France et de BNP Paribas Développement. L'entreprise créée en 2015, qui affiche un chiffre d'affaires de 12 millions d'euros et prévoit de le porter à 30 millions en 2018, vise à poursuivre sa stratégie de diversification (BTP, médical...), à accroître son maillage national et à se développer à l'international. À terme, Staffmatch veut créer un vaste réseau d'agences dans l'Hexagone et conquérir également de nouveaux marché européens, comme le Benelux et l'Espagne. Staffmatch prévoit également le recrutement de 100 collaborateurs permanents.

#Ergalis, groupe RH spécialiste du recrutement (300 millions de chiffre d’affaires) lance une nouvelle marque online dédiée aux professions bancaires et dénommée « Bankable ». 

Ce portail de matching entre candidats et recruteurs signe la volonté du groupe de s’imposer dans l’ère numérique. 

Avec « Bankable », Ergalis lance une plateforme qui recense près de 1000 candidats potentiels dans le secteur bancaire. « Ces talents sont connus puisqu’ils ont dйjа travaillй pour nous. Tous ont fait l’objet d’un process de recrutement exhaustif et ont vu leur profil validé par nos équipes de staffing », précise Vincent Punelle, DG du groupe. En accès libre pour les recruteurs du secteur bancaire, le portail affiche le profil synthétique  de chaque candidat,  ainsi que leurs disponibilités en vue de faciliter la démarche de sourcing.  Si, pour l’heure, Bankable ne recense que des profils du secteur bancaire, d’autres talents de la finance, de l’assurance devraient rejoindre le portail а l’instar de comptables ou de contrôleurs de gestion. 



#Hubworkair, plateforme en ligne de recrutement dédiée aux métiers de l’aéronautique, vient de boucler une deuxième levée de fonds, pour un montant de 650 000 euros. La startup constitue « la première plateforme de chasse de têtes avec un algorithme de matching et de scoring dans le secteur de l’aviation ». Grâce à plusieurs paramètres de qualification et de pondération, la société permet aux candidats de trouver rapidement l’emploi qui correspond à leurs attentes. Le trio de tête des profils avec le pourcentage de matching le plus élevé est immédiatement communiqué à l’employeur via une plateforme sécurisée. Hubworkair annonce diviser par quatre la durée moyenne d’un recrutement. En un an, Hubworkair est passé de 2 à 10 personnes et a multiplié son chiffre d’affaires par 10. Hubworkair ambitionne de devenir leader dans le recrutement des profils aéronautiques et compte se développer au niveau européen.


#Synergie prend une prise de participation majoritaire dans DCS EASYWARE

Synergie a pris une participation de 66% dans l'Entreprise de Services Numériques française DCS EASYWARE.

Basée à Lyon, DCS EASYWARE est implantée en France, en Belgique en Espagne et au Royaume-Uni et devrait réaliser un chiffre d'affaires de l'ordre de 50 millions d'euro en 2018. 

Elle emploie près de 600 salariés experts en management et support d'infrastructures IT.

Par cette acquisition, Synergie se positionne sur un marché en plein essor et complète, comme ses grands confrères, ses activités traditionnelles en se diversifiant dans la l'infogérance, le conseil et l'assistance technique.

DCS EASYWARE apportera ainsi au Groupe Synergie une complémentarité dans son offre de services et les ressources nécessaires à la transition numérique et digitale de sa clientèle. Synergie est actionnaire du cabinet Intersearch.


#Air France a mandaté Egon Zehnder International et Heidrick & Struggles pour rechercher son prochain PDG.


#Goshaba ou les neurosciences au service du recrutement

Goshaba est une start-up qui utilise le big data, les sciences cognitives et la gamification pour accompagner les entreprises dans leurs recrutements. 

Elle travaille avec des entreprises comme Accenture ou encore BNP Paribas.

Les entreprises qui souhaitent utiliser la technologie de Goshaba entrent leurs critères de recrutement, comme le savoir-faire et le savoir-être, dans une plateforme en SaaS. 

Celle-ci va générer un lien de candidature que les entreprises peuvent partager. 

Les candidats cliquent dessus et entrent dans un parcours de recrutement avec un formulaire classique et puis par exemple un test technique ou encore des jeux cognitifs. 

A la fin, le système débouche sur un score de matching. 

Ainsi, on automatise la phase du screening des CV afin de dégager plus de temps pour les tâches à valeur ajoutée des recruteurs.


#Chatbots RH. 

C'est la part des responsables des ressources humaines qui comptent déployer des chatbots dans leur entreprise. Ils sont 68% à considérer que ces nouveaux outils se généraliseront en entreprise d’ici quelques années, selon l’Observatoire des Chatbots 


#Le réseau AltoPartners continue son expansion et intègre le cabinet Tan Hofer & Partners à Singapour.


#Le groupe international d’ingénierie Assystem prévoit de recruter 1.500 ingénieurs en France et 500 à l’international.  

En 2018, 400 ingénieurs devront rejoindre les agences d’Issy-les-Moulineaux et Saint-Quentin-en-Yvelines. 

Le groupe recherche des ingénieurs et des techniciens dans le secteur de l’énergie et des infrastructures  notamment en gestion de projet, mise en service, génie civil, sûreté nucléaire et particulièrement pour les chantiers du Grand Paris.