Les tendances du recrutement                  (Juillet 2018)

Air France, Proman, MeetFrank, Delville Management, CCLD, RegionsJob



#Le recrutement du futur PDG d’Air France se révèle plus compliqué qu’attendu. 

Le futur candidat doit cumuler une forte expertise dans le transport aérien ainsi que l’habitude du management social et doit être adoubé par les différents actionnaires de la compagnie.
Selon Wansquare, trois cabinets de recrutement sont à la manoeuvre : Egon Zehnder International, Spencer Stuart et Emeric Lepoutre & Partners. 


#Après avoir reproduit son modèle en Angleterre et en Belgique, le groupe d’intérim Proman rachète Paramount Staffing (130 millions d’euros de chiffre d’affaires, basée à Atlanta et implantée dans 7 Etats avec 16 agences).
Proman compte 383 agences qui fournissent des missions à 45.000 intérimaires chaque jour, notamment dans les métiers de chaudronniers, soudeurs, calorifugeurs etc…
Le groupe compte plus de 20000 clients dans tous les secteurs et l’activité a généré 1,65 milliard d’Euros en 2017.


#L’application de recrutement anonyme en ligne MeetFrank s’implante en Allemagne après l’Estonie, la Finlande, la Suède, la Lettonie et la Lituanie. Créée en Septembre 2017, cette application fait le lien entre des entreprises recrutant de nouveaux talents et des demandeurs d’emplois passifs, en préservant l’anonymat de ces derniers. Avec une croissance de 50% /mois, la plateforme réunit déjà 125 000 utilisateurs actifs, avec 2 000 entreprises inscrites. 

Le business model est le suivant : les talents inscrits disposent du service gratuitement, et les employeurs sont facturés au fur et à mesure, sur la base de 9€ par jour. MeetFrank les encourage également fortement à faire de la publicité sur son application. Pour convaincre les talents identifiés comme "passifs", l’application se sert d’un chatbot, avec un correspondant, Frank, chargé de récolter des informations sur les demandeurs d’emplois. Ces derniers peuvent entrer leur vrai nom ou un pseudo, mais doivent en revanche préciser leurs expériences professionnelles, leurs compétences, leur poste actuel s’ils en ont un ainsi que leur salaire. 

MeetFrank souhaite rompre avec le tabou sur le salaire, une donnée qui selon ses fondateurs arrive trop tard dans la relation employeur/demandeur d’emploi, et peut freiner un recrutement au dernier moment. Pour éviter cela, les employeurs sont également invités à partager les salaires associés aux postes présentés, pour des mises en relation plus efficaces.



#Le cabinet de management de transition Delville Management fait évoluer son identité. 

Le cabinet qui connaît une forte croissance (un CA doublé pour atteindre 13 MEuros en 2017) s’est  structuré en business units sectorielles pour mieux répondre aux attentes de ses clients. En soutien de ces BU, une équipe de spécialistes du recrutement est dédiée à la relation avec les managers de transition. 



#Le cabinet de recrutement lyonnais CCLD a bouclé une première levée de fonds de près de 5 millions d’euros. Les deux fondateurs, Cyril Capel et Lionel Deshors, sont rejoints au tour de table par le directeur général, Yann Sougey, et Rhône-Alpes PME, coentreprise du groupe Siparex et des Caisses d’Epargne de Rhône-Alpes, via son FPCI Rhône-Alpes Entrepreneurs 4. 

CCLD Recrutement se positionne sur le segment du recrutement, de l’évaluation et du conseil en performance commerciale. 

Il s’adresse à des ETI et des grands comptes (Casino, Groupe Seb, Carrefour, JCDecaux…) à qui il propose de diminuer le coût de recrutement et le taux de turnover sur ces fonctions structurellement soumises à de fortes tensions. 

Le cabinet affiche en 2017 un chiffre d’affaires de 8 millions d’euros et compte 75 collaborateurs.



#C'est Spencer Stuart qui a recruté le CEO du comité olympique américain.



#Le site RegionsJob rachète le méta-moteur Jobijoba, expert des technologies de sémantique et de machine learning. Un rapprochement qui permet а RegionsJob d’atteindre le cap symbolique des 50 millions d’euros de CA. Jobijoba crée également des plateformes emploi pour les collectivités locales (une cible que RegionsJob ne touchait pas encore) ainsi qu’un logiciel RH (CV Catcher)