ACTUALITE‎ > ‎

palmares-des-entreprises-les-plus-appreciees


PALMARES DES ENTREPRISES LES PLUS APPRÉCIÉES

Capital a établi avec l'Institut Statista le palmarès des 500 entreprises les plus appréciées par leurs salariés et par ceux qui travaillent dans le même univers. Voici les 40 lauréats de ce classement exclusif.

Ce palmarès décrit, une fois n’est pas coutume, une France qui se porte bien. Alors que le chômage reste à des niveaux record et que la reprise s’avère poussive, certains employeurs offrent encore de belles perspectives de carrière à leurs salariés. Parce qu’ils sont ouverts sur l’international, plus dynamiques, ou à l’inverse, cela existe aussi, dans un cocon protégé du grand vent de la mondialisation. Airbus, L’Oréal donc, mais aussi Sanofi, Hermès ou encore Savencia (ex-Bongrain) et Decathlon… Avec les noms des vainqueurs se dessinent les habituels points forts de notre économie : l’aéronautique, le luxe, l’agroalimentaire ou la distribution. Sans doute ces secteurs ne sont-ils pas assez diversifiés. Bien sûr, nous aurions aimé puiser dans une base plus large d’entreprises – nous en avons identifié 2.100 de plus de 500 salariés, ce qui reste trop peu comparé à l’Allemagne. Mais pour les centaines de milliers de salariés qui ont la chance de travailler chez l’une des 500, il y a du grain à moudre : des augmentations à négocier, des avantages sociaux à défendre, des bénéfices à se partager.La guerre des talents, tout à fait réelle pour certains métiers en tension, exige de ne pas baisser la garde. Une «marque employeur», comme on dit dans les ressources humaines, se construit sur la durée.

Cette puissance de l’image de marque est d’ailleurs parfois impressionnante. Il n’est qu’à voir l’envolée de Google cette année. Son aura est telle que bien des développeurs rêvent d’y travailler, dans l’espoir, souvent douché, de partir au siège à Mountain View, en Californie, aux bureaux ultramodernes et plus trivialement à la… cantine gratuite. Mais pas besoin de traverser l’Atlantique pour trouver des patrons imaginatifs, qui font tout pour rendre la vie plus agréable à leurs équipes. Nous avons déniché quelques champions en la matière, à Paris et dans plusieurs grandes villes, où des entreprises de taille parfois plus modeste parviennent à attirer les cadres grâce à une politique RH inventive. «C’est d’ailleurs un excellent moyen de faire venir et de conserver les talents», nous explique la DRH de Sodebo, installé en Vendée. Classé quarantième, il prouve que, parfois, le bonheur est dans le pré.  


Lire la suite et le TOP 40 des meilleurs employeurs de France sur Capital




Comments