Un binôme à la tête du cabinet Eric Salmon & Partners

La française Sophie Wigniolle et le germano-espagnol Raoul Nacke vont coprésider le cabinet de chasse de têtes.

Deux associés, la française Sophie Wigniolle à Paris, et le germano-espagnol Raoul Nacke, à Francfort, présideront désormais, conjointement la firme succédant ainsi à Massimo Milletti, dont le mandat arrivait à échéance, et qui comme, son prédécesseur s’était inscrit dans la continuité du président fondateur Eric Salmon.

La formule du binôme est ici grandement aidée par la logique de « l’association » ou du « partnership » pratiquée par certains cabinets de conseil, d’avocats ou de certaines banques d’affaires, note Sophie Wigniolle en soulignant que le corps décisionnaire demeure le groupe d’associés.

« Raoul Nacke et moi étions les deux successeurs potentiels de Massimo Milletti, explique la dirigeante. Nous nous retrouvions sur des valeurs , c’est fondamental , sur une stratégie mais aussi sur la conclusion qu’un binôme serait un bienfait pour la firme ». 

La complémentarité va en tout cas jouer à plein : homme-femme mais aussi quadra-quinqua, et de nationalité différente. 

De quoi traduire une volonté d’ouverture et d’internationalisation.

Eric Salmon a été, dit-on, plutôt fier de voir qu’un projet de ce type prenne forme au sein de l’entreprise qu’il a créée. 

Chacun des membres du tandem, qui reste contributeur au chiffre d’affaires, aura un champ d’action et des territoires spécifiques : l’IT et l’Europe, hors France pour Raoul Nacke, la finance, la France et l’Asie, pour Sophie Wigniolle.