Partage d'expériences : témoignages de chasseurs de têtes face au confinement et à la pandémie.
3 questions à Eric Bothier, directeur associé fondateur de Axelyo


1/ Comment votre cabinet a-t-il abordé cette période de confinement ? Quelle type d’organisation avez-vous adopté ?

Eric Bothier : Tous les membres du cabinet sont en télétravail. Nous avions déjà l’habitude d’une organisation agile, donc ce n’est pas un problème en soit. Notre modèle d’organisation et notre modèle économique se trouvent donc confortés, ce qui est une satisfaction !

Nous avons immédiatement mis en place des rituels de réunion, le lien social, même par écran interposé, étant indispensable ! 

La digitalisation des outils, l’accès aux bases de données, nous permettent de travailler sans contraintes techniques.  

Nous avons énormément d’échanges avec tous nos partenaires, nous participions à différents Webinar, nous proposons des actions, nous nous formons, nous traitons des sujets qui étaient en standby, nous prenons le temps, nous lisons… pour nous le mouvement c’est la vie. 


2/ Quelle a été la réaction de vos clients et prospects ? Comment gérez-vous la relation avec les candidats et quels comportements avez-vous observés ? 

Eric Bothier : Il y a une totale compréhension et acceptation de nos interlocuteurs, qui eux-aussi vivent la même chose. Donc les relations sont simples et directes, par téléphone ou visio. La situation conforte les liens …nous aurons vécu la même « guerre » !

Il y a un vrai besoin d’échanger, de partager les expériences, les ressentis, ….

La sidération des premières semaines et les problématiques d’organisation ont rendu difficiles les échanges avec nos clients. Cette phase étant maintenant mieux maitrisee, les échanges redeviennent plus faciles. Nous notons une incapacité à se projeter dans un avenir proche, de fortes inquiétudes, un stress bien présent, …. en clair des comportements soumis à des fluctuations psychologiques très fortes.


Les DRH sont au front, fatigués, hyper sollicités. Ils portent toutes les questions et doivent apporter des réponses à des sujets nouveaux, non prévus. Ils doivent rassurer, absorber le stress et s’assurer de la sécurité des collaborateurs. Bravo à eux !


Nous avons bouclé des recrutements en mode 100% visio, ce qui était impossible ou contraint devient possible… Des périodes de ce type sont sans doute porteuses d’avancées, de ruptures, d’innovations.


3/ Comment envisagez-vous la période d’après confinement ? Vos prévisions à court et moyen terme ?

Eric Bothier : Soyons clairs et honnête, les activités de Conseil en Recrutement vont être fortement impactées, et nous le serons comme toute la profession. Certains secteurs sur lesquels nous sommes présents depuis longtemps avec une expertise forte (Medical, santé, agroalimentaire) seront sans doute moins impactés, mais les Dirigeants vont être très vigilants sur les coûts et donc sur les recrutements. 

Il y aura toujours un certain volume d’affaires lié aux recrutements stratégiques (cadres dirigeants, fonctions clés, experts, ….), donc tout ne va pas s’arrêter, mais les contraintes seront bien présentes. 

Qui est capable de faire une prévision ?? Je ne me risquerai pas à cet exercice impossible à réaliser. 


Comme au moment de la crise de 2008, la profession va connaître un profond remaniement. Les plus fragiles sur le plan financier auront du mal à passer le cap, idem pour toutes les structures dont les charges fixes sont élevées qui devront redimensionner leurs équipes et leurs moyens. Le nerf de la guerre est et sera la Trésorerie, tout en conservant les moyens de produire les missions confiées par nos clients. 


Impacts du côté des candidats : de la méfiance pour changer d’entreprise, nécessiter de rassurer, d’apporter des réponses précises


Impacts du côté des entreprises : Comment attirer des talents dans cette période d’incertitude financière, économique et business ? le comportement des entreprises sera regardé de près, la marque employeur sera challengée, les moyens offerts seront différents (salaire, avantages, …), le choix des profils possibles sera réduit.….