L'emploi dans l'intelligence artificielle

Le nombre d'offres d'emploi pour les cadres dans le domaine de l'intelligence artificielle, diffusées par l’APEC, a plus que doublé en 2017 par rapport à l'année précédente, soit un total de 2398  postes de cadres en intelligence artificielle l'an dernier, contre 1127 offres en 2016.

«Les opportunités d'emploi sont réelles auprès des entreprises de services du numérique (ESN), des cabinets de conseil et gestion des entreprises ou d'ingénierie-recherche et développement», selon l’étude l’APEC. 

Au cours des années 2016 et 2017, quatre offres d'emploi de cadres en intelligence artificielle sur dix (42%) provenaient de «sociétés d'activités informatiques (ESN notamment)», principale source de ces offres, «loin devant les activités de conseil et gestion des entreprises (19%) et les sociétés d'ingénierie-recherche et développement (11%)», souligne l'Apec.

Au cours des années 2016 et 2017, «près des deux tiers» (63%) des offres ont été émises par des entreprises installées en Île-de-France, loin devant les autres régions, selon l'étude. 

L' Auvergne-Rhône-Alpes et l'Occitanie suivent et rassemblent 16% des offres.

«Une très grande majorité des offres répondent aux intitulés de développeurs informatiques ou de data scientists» ou encore de «data analysts», mais ces appellations recouvrent des attentes «diverses» non seulement en termes de «connaissances» et de «compétences mais aussi de besoins», précise l'Apec.