ACTUALITE‎ > ‎

clarke-murphy-ceo-russell-reynolds-observe-les-dirigeants


Le CEO de Russell Reynolds Associates pense qu’un changement de génération s’opère.


De passage à Paris, Clarke Murphy, CEO de Russell Reynolds Associates,  a livré quelques réflexions au journal Les  Echos, en analysant notamment le marché français des dirigeants. 

Il observe  qu’« un changement de génération s’opère. 

Le monde traditionnel rencontre le monde digital et estime qu’il y aura plus de changements de dirigeants sur la période 2011 - 2016 qu’il n’y en a eu au cours des 20 années précédentes ». 

Il remarque qu’au cours des 5 dernières années, près d’un directeur financier sur deux d’entreprises du CAC a changé dont la moitié par recrutement externe. 

Il ajoute qu’aux USA, les conseils d’administrations veulent recruter des personnalités capables de comprendre les ruptures qui sont en train de s’opérer, mais sans être un vecteur de rupture dans le conseil d’administration. 

M. Murphy précise qu’il recherche autant de dirigeants extérieurs pour des entreprises familiales que de global executives pour des multinationales. 

Il y a un marché mondial des dirigeants globaux et il est plus compétitif que jamais. 

La nationalité n’a pas d’importance, on veut le meilleur.


Comments