Les brèves de la chasse de têtes

Transearch, Sterling International, Renault, Kennedy, les femmes dans le futur du CAC, emplois dans le digital, Wat

# 

Le réseau Transearch ouvre deux nouveaux bureaux à Shanghaï et Hong-Kong


# 

Condé Nast a confié un mandat de recherche au cabinet Sterling International pour trouver un successeur à Xavier Romatet, PDG de Condé Nast France. 

D'après la Lettre de l'Expansion, Le successeur devra posséder une forte expertise digitale. 


# 

Selon Wansquare, le conseil d’administration de Renault a mandaté plusieurs cabinets de recrutement tels que  Korn Ferry, Emeric Lepoutre & Partners et Russell Reynolds Associates,  pour rechercher un Chief Operating Officer. Une chasse qui répond aux sollicitations de l’Etat, celui-ci demandant expressément au constructeur automobile d’entamer sa succession. Pour l'état, le candidat doit être de nationalité française. En coulisse, il se murmure également que le gouvernement ne serait pas non plus contre un homme plus « maniable » que Carlos Ghosn, connu pour son indépendance. Tandis que du côté du PDG, c’est l’âge qui prime, avec un candidat COO  ayant une dizaine d’années de moins que l’actuel patron ; lequel ne souhaite pas transmettre son poste dans l’immédiat.

Bien que tout soit fait dans les règles de l’art, il se pourrait que l’homme qui sera désigné lors du conseil d’administration de février prochain, ne devienne jamais patron du constructeur automobile. 


#
Kennedy Executive Search & Consulting intègre dans son réseau JRS International Search Partners. Ce cabinet présent à Sydney, Singapour, Hong-Kong, Kuala Lumpur et Shanghaï est considéré comme un spécialiste de la région Asie-Pacifique. 

Kennedy Executive Search & Consulting est également présent à Paris. 


# 
Les femmes et le futur des entreprises du CAC40

Statistiquement, les femmes occupent moins de postes à responsabilités dans les grandes entreprises que les hommes et sont souvent moins visibles, mais cela ne signifie pas qu’elles n’existent pas.

Business Insider France a voulu identifier les femmes qui façonnent le futur au sein des entreprises du CAC40, en interrogeant les sociétés ainsi qu'en complétant avec nos propres recherches.

Elles travaillent dans le numérique ou la prospection, l'innovation ou la recherche et occupent des postes stratégiques de Chief Digital Officer, directrice de la transformation digitale ou encore responsable de la sécurité des données au sein de leur entreprise.

Lire la suite sur Business Insider


# 
L’enquête annuelle de L'Usine Nouvelle sur les perspectives de recrutements en 2018

Au total, 60 780 emplois créés par 54 entreprises du numérique sont prévus en 2018. 

En 2018, la très grande majorité des embauches déclarées se fera en CDI (83 %). Trois emplois créés sur quatre concerneront des postes d'ingénieurs ou de cadres, le plus souvent en CDI (91 %).

Ce classement montre l'importance du mouvement de transformation numérique actuellement à l'oeuvre, avec la forte présence de tous les cabinets de conseil et d'accompagnement du changement. 

Reste que le premier recruteur pour 2018 est Orange, avec 5000 embauches prévues.

 A toutes ces offres répertoriées, il faudrait évidemment ajouter tous les emplois créés dans les start-up. 

Mais aussi tous les emplois créés dans les entreprises "classiques" en liaison avec le numérique. 

Par exemple, Safran (classé 25e par L'Usine Nouvelle) indique que les ingénieurs système font partie des trois postes les plus recherchés en 2018. Pour Valeo (33e), le trio est constitué par les ingénieurs électronique hardware, les ingénieurs software et les ingénieurs système. Le CEA (33e ex-aequo) recherchera notamment des spécialistes de la simulation numérique et du traitement des données.

Lire la suite et le tableau des entreprises qui recrutent


# 
ORC Publicorp devient Wat

Un an et demi après leur rapprochement, les agences Orc et Publicorp dévoilent leur nouvelle identité commune lors d'une Facebook Live : "agence WAT – We Are Together – Communication Corporate & RH". L’agence compte désormais 160 collaborateurs pour un CA 2017 de 48 millions d’euros (croissance organique +13%).