3-recrutement-des-eti-en2012

Les ETI sont prudentes pour leurs recrutements en 2012

/////

Les entreprises françaises de taille intermédiaire (ETI) résistent particulièrement bien à la crise.

C'est ce qui ressort d'une étude publiée le 6 mars par le cabinet KPMG, basée sur deux sondages réalisés par OpinionWay en mars 2011 et février 2012 auprès d'un échantillon représentatif de 250 dirigeants d'ETI (entreprises ayant entre 250 et 5000 salariés).

Au total 91% des chefs d'entreprises interrogés prévoient ainsi le maintien ou l'expansion de leur activité dans les deux années à venir, et près d'un patron d'ETI sur deux prévoit même une augmentation de son chiffre d'affaires dans les deux ans qui viennent.


Recrutements modérés
Pour autant, leur optimisme a ses limites. En effet, seul 1 patron d'ETI sur 5 envisage de recruter.

Quand on rentre dans le détail des profils des entreprises, plus la taille de l'entreprise est importante, plus sa perspective d'embauche augmente.

Ainsi, les " grandes " ETI (1000 à 5000 salariés) songent pour près d'un tiers d'entre elles à chercher de nouveaux collaborateurs.

Mais dans l'ensemble les deux tiers envisagent au mieux un maintien de leurs effectifs.

En 2012, on devrait donc davantage assister à une politique de consolidation des ressources humaines plutôt qu'à une politique de recrutement massif.

Comments